Interview du Docteur Geneviève Somja - Médecin Algologue au CHR de Huy

Avatar de l’utilisateur
BelgiqueAdmin
Site Admin
Site Admin
Messages : 19
Inscription : 09 août 2023 17:31

Interview du Docteur Geneviève Somja - Médecin Algologue au CHR de Huy

Message : # 468Message BelgiqueAdmin »

ImageL'interview des médecins spécialistes.Image
Interview deInterview de la Docteure Geneviève Somja
Médecin Algologue au CHR de Huy

Avril 2024
Image
Vous même :
  • Parlez-nous un peu de vous, votre bio de manière succincte (Nom, région d'origine, ....)
    Geneviève SOMJA, originaire du pays de Herve plus précisément d’Aubel. J’ai fait mes études de médecine à Namur pour mes candidatures et Wolluwe pour mes doctorats et ma spécialisation en anesthésie.
  • Comment vous est venue l'idée d'être médecin ? Une personne connue ? Et pour votre spécialité ??
    J’aimais l’aspect scientifique de métier, orienté sur l’extraordinaire machine qu’est le corps humain. Le cours de biologie était ma matière préférée en secondaire.
    Pour ma spécialisation, j’ai eu l’occasion de faire un stage durant mon 2ème doctorat. J’apprécie l’aspect intellectuel mais aussi technique du métier.
  • Quelles sont vos projets à termes ?
    Poursuivre mon activité au sein de la Clinique de la Douleur du CHR de Huy.
Au sujet de votre profession médicale :
  • Votre spécialité, un choix personnel ? ?
    L’aspect douleur et sa physiopathologie m’ont toujours intéressée. L’algologie permet un suivi chronique du patient que ne permet pas l’anesthésie.
  • Quel est le plus compliqué dans le travail au quotidien? ?
    L’aspect administratif qui devient de plus en plus conséquent.
  • D'après votre expérience, pensez-vous que le travail en hôpital soit suffisamment reconnu ?
    Non. On constate de plus en plus de manque de respect de la part des patients avec un nombre important de rendez-vous où le patient ne se présente pas, toutes spécialités confondues. De plus, on manque cruellement de personnels soignants.
  • Avez-vous des conseils éventuels à donner à une étudiante ou un étudiant qui aimerait exercer votre métier ?
    De bien réfléchir à l’implication que ce la nécessite. La médecine devient de plus en plus difficile à exercer dans les conditions actuelles (pénurie de personnels, charge administrative,… ).
Merci d'avoir répondu à notre interview
Répondre